Initiation à Google Data studio

Initiation à Google Data Studio

Google Data Studio

Appelé aussi GDS, Google data studio est un logiciel qui vous donne la possibilité d’analyser de manière simple et rapide vos données web.
Google data studio est  disponible en France depuis fin 2007 .

Google data studio est une solution de reporting pertinente pour une entreprise ou une agence de communication web…Vous pouvez l’utiliser par exemple pour suivre facilement l’évolution de vos campagnes marketing ( ce que nous verrons dans notre exemple ).

De nombreux marketeurs utilisent régulièrement ce service.

Google data studio est une plateforme devenue accessible gratuitement et à tous.Avec Google Data Studio, vous pouvez générer automatiquement des rapports de qualité et visualiser des données de façon plus précise.

De plus, cet outil de reporting permet à vos clients d’accéder à des données pertinentes. Elles peuvent également être partagées en toute simplicité avec vos supérieurs, agences partenaires ou encore collègues.

Il faut savoir qu’au sein d’une agence, le reporting consiste souvent à télécharger des données et à les mettre en forme en créant des graphiques et des tableaux sur PowerPoint ou Excel. Google Data Studio a transformé cette tâche assez chronophage par une prise en main facile et intuitive en quelque chose de sympathique.
Le logiciel facilite la vie des professionnels du marketing. Par ailleurs, il cible notamment les éditeurs de site internet et les e-commerçants.

Les données  :
Les données  pouvant y être importées, appelées connecteurs, sont :
Google Adwords, BigQuery, Attribution 360, DCM, CloudSQL, Google Sheets, Google Analytics, PostgreSQL, MySQL, Youtube Analytics et Search Console.

Il est possible de relier vos tableaux de bord à ces sources.
En recourant à Google Data Studio, vous avez ainsi accès aux statistiques liées aux outils de Google.
Celles-ci donnent également la possibilité d’obtenir une mise à jour en temps réel des rapports.

 

LES AVANTAGES DE GOOGLE DATA STUDIO

Facilité d’utilisation – Création de rapports interactifs et dynamiques

Parmi les principaux points forts de Data Studio, on distingue alors :

1- la visualisation de données de manière organisée.

On retrouve également
2 – la mise à jour automatique des reportings et leur partage rapide avec d’autres utilisateurs.

Les bonnes raisons d’utiliser Data Studio

3 – Outre son côté collaboratif, Google Data Studio est également apprécié pour sa facilité d’utilisation. En effet, c’est un outil de création de rapports interactifs et dynamiques. Il permet de construire des rapports de manière intuitive.
Il vous sera d’une grande aide dans l’optimisation de vos campagnes de publicité. Il répond à la majorité des besoins essentiels de reporting.

Grâce à ce logiciel, il devient effectivement facile d’intégrer les données vu qu’il est directement connecté à de nombreux autres outils proposés par Google.
En ce qui concerne la technologie de partage, elle est semblable à celle de Google Docs. Vos collaborateurs peuvent alors accéder aux reportings en temps réel.
Ces derniers sont faciles à partager aussi bien sur desktop que sur mobile.

De plus, ils sont totalement personnalisables (police, couleur, etc.).
Vous êtes libre d’y ajouter un texte ou des images. Afin de respecter votre charte graphique, vous avez également le choix de personnaliser le type de graphique (nuage de point, graphique linéaire, bulle, …).
Vous pouvez mettre un logo en tête de page, utiliser le template de votre choix, gérer les dates depuis le lien de partage, etc. En effet, Data Studio vous offre de nombreuses options de personnalisation.

En outre, le fonctionnement de Data Studio se rapproche également de celui de Google Drive et de Google Sheets. En vous servant de cet outil, vos boîtes mail professionnelles ne seront plus encombrées de rapports. De même, vous n’aurez plus à recourir à un protocole de transfert de fichier.

Son principal avantage réside également au niveau de sa gratuité.
Il permet aussi à ses utilisateurs de bénéficier d’un gain de temps considérable dans leurs activités d’analyses statistiques et de reporting.

Bref, finie la préparation de vos rapports de performance marketing sur Powerpoint grâce à cet outil de gestion de rapports.
Plus besoin de copier-coller vos indicateurs clés (KPI) depuis des feuilles de calcul Excel, Google Adword ou Google Analytics.

Aujourd’hui, Data Studio simplifie la procédure.

 

GOOGLE DATA STUDIO PRÉSENTE-IL DES POINTS FAIBLES ?

 

Cependant, Google Data Studio (GDS) présente également quelques inconvénients. À titre d’exemple, il ne vous conviendrait pas si vous souhaitez vous en servir pour créer des rapports complexes. Voilà l’une des principales raisons pour lesquelles certains professionnels du digital préfèrent se tourner vers un logiciel payant répondant mieux à leurs attentes.

En utilisant Data Studio, vous ne pouvez pas associer plusieurs sources de données sur un même graphique. Il n’est pas possible de changer le propriétaire des reportings.
De même, la totalité du rapport ne peut pas être imprimée directement.
Certains points devraient également faire l’objet de quelques améliorations.

En outre, vous ne pouvez pas lier toutes les sources payantes de trafic sans utiliser des agrégateurs de données.
Dans la liste des points faibles du Data Studio, on peut encore citer l’absence d’un planificateur de mise à jour des données.

De plus, l’outil ne permet pas d’effectuer des traitements avancés vu qu’il ne propose pas de console Google Script.
Il n’est pas non plus adapté à vos besoins si vous devez gérer plusieurs comptes Adwords, Analytics, etc. Toutefois, Google y rajoutera certainement de nouvelles fonctionnalités pour pallier toutes ces limites.

LE FONCTIONNEMENT DE DATA STUDIO

Vous voulez utiliser Data Studio  pour automatiser votre reporting marketing mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?
Une fois que vous avez accédé à la plateforme, vous pouvez commencer par décorer la page blanche avec des éléments graphiques ou créer des zones de texte.

Par quoi faut-il commencer ?
Ce guide vous aidera à avoir un petit aperçu de l’utilisation de Data Studio. Il est préférable de débuter le travail par l’ajout d’une source de données, à partir de la page d’accueil.
Par ailleurs, vous avez également le choix de passer directement à la sélection d’un template.
En effet, tout dépend des objectifs à atteindre.
Il faut savoir que tous les paramètres de l’élément choisi se trouvent sur la colonne de droite. Pour vous faciliter la tâche, n’hésitez pas à consulter les exemples disponibles dans Google Data Studio.

 

Quelques points essentiels à connaître sur Data Studio

1 – Un rapport peut alors être créé à partir d’une page vierge (sans template) ou d’un modèle existant. Pour le faire, il suffit de cliquer sur +. Il est recommandé de choisir la première option pour traiter les reportings complexes.
2 – Pour se connecter à Google Data Studio, vous pouvez utiliser vos identifiants Google Analytics. Différents modèles de rapports y sont disponibles.
3 – Pour ajouter de nouvelles sources de données à votre rapport, sélectionnez « Create New Data Source ». Par ailleurs, vous pouvez en connecter plusieurs et les intégrer à Data Studio. Pour cela, il est nécessaire d’effectuer quelques opérations de configuration (intitulé des données, choix du mode d’agrégation, etc.). C’est à partir des données que vous créerez un reporting.
Vous pouvez également construire ce dernier depuis le tableau de bord général. Pour créer vos propres rapports, rendez-vous sur le site HTTPS://DATASTUDIO.GOOGLE.COM/NAVIGATION/REPORTING

Les bonnes pratiques en matière de création de rapports

Quelques bonnes pratiques doivent généralement être adoptées lors de l’édition d’un rapport. Afin d’offrir une expérience d’analyse plus agréable et complète, il est conseillé d’utiliser de bons filtres.
En effet, ces derniers rendent les reportings bien plus fonctionnels. Il est également recommandé de soigner les titres. Vous devez en attribuer un à chaque page.


Par ailleurs, il vaut mieux diviser votre page en sections pour rendre les rapports plus faciles à lire. Il est également préférable de diversifier les graphiques pour que votre reporting ne soit pas ennuyeux. En effet, celui-ci sera moins esthétique s’il ne contient que des tableaux ou des diaphragmes.
Lors de la création d’un rapport, il est également indispensable d’identifier les données susceptibles d’intéresser les lecteurs. Il est tout aussi important d’utiliser des codes de couleurs sans pour autant en abuser. En ce qui concerne le design, vous devez notamment l’adapter à l’objectif du document.
Soulignons qu’aujourd’hui, Google Analytics permet déjà d’éditer des rapports.
Ces derniers sont cependant différents de ceux de Data Studio.